Notre gamme

Gamme industrielle

Une gamme complète d’extincteurs ‘Origine France’ qui couvre l’ensemble des risques rencontrés selon une réglementation : ICPE, transports, ERP…
Une gamme qui se décline selon le risque sur lequel il faut intervenir :

  • Extincteurs à eau
  • Extincteurs à poudre
  • Extincteurs CO2.

Offshore et
Environnements Extrêmes

 

Dans certains environnements, une protection d’installations particulières doit être mise en place (stockage de liquides ou gaz inflammables, stations de distribution de carburant…).

 

Une dotation complémentaire en plus de la dotation de base doit être faite. Des études sont réalisées afin de déterminer les besoins spécifiques.

Risques spécifiques

Feux de métaux, gaz, cuisine, solvants polaires

Certains risques spécifiques nécessitent des appareils avec des agents extincteurs spéciaux : feux de cuisson, feux de métaux, solvants… Certaines conditions particulières également nécessitent des extincteurs à protection renforcée.

Notre prestation

Pour qu’un extincteur puisse remplir son rôle, il faut trouver le bon modèle au bon moment au bon endroit. Chez LPI, professionnel à la Martinique depuis plus de 20 ans, chaque implantation fait l’objet d’une étude particulière, basée sur l’analyse détaillée de votre configuration de risque et des textes applicables. La compétence, le professionnalisme et l’expérience de nos techniciens est appuyée par le concours d’experts qui assurent de façon continue une veille active dans les domaines technique, normatif, réglementaire, en France et dans le monde.
Une installation d’extincteurs ne conserve son efficacité dans le temps que si ses extincteurs sont régulièrement maintenus. Nous sommes audités régulièrement par le CNPP, qui évalue et atteste de cette conformité par la marque APSAD-NF Service.

Rappel rEglementaire

L’agent extincteur choisi doit être efficace pour les classes de feu dans la zone d’action.

La protection par extincteurs est fonction des risques existants.

La vérification périodique doit être faite au minimum annuellement avec une tolérance de plus ou moins 2 mois.